Clôture de la Master Class apprentissage à Bolbec (76)

11 jeunes en décrochage scolaire choisissent l’apprentissage

La Masterclass apprentissage est un dispositif spécifique permettant d’accompagner des jeunes âgés entre 16 et 25 ans sans solution d’emploi et ayant un projet en apprentissage.

Pilotée par la Chambre des Métiers de Seine Maritime (CMA 76), en lien avec la Mission Locale, ce dispositif a mis à l’honneur 11 jeunes lors de sa cérémonie de clôture organisée le 24 avril dernier à Bolbec (76).

Les 11 futur(es) apprenti(es), tou(te)s en situation de décrochage scolaire, se sont vus proposer, pendant 6 semaines, un coaching, un accompagnement et des stages en entreprise. 7 d’entre eux vont prolonger leur aventure par l’obtention prochaine d’un contrat d’apprentissage. Les 4 autres ont encore besoin d’affiner leur projet.

Au final, le bilan est positif. Christophe Doré, Président de la CMA 76 et de l’U2P de Normandie, espère que ce dispositif sera dupliqué dans d’autres territoires.

Voir le reportage de France 3 Normandie  (19/20 du 24/04/19 à 17’40)

Lire l’article de Paris Normandie

Lire l’article du Courrier cauchois


Forum normand sur les conditions de travail

L’U2 de Normandie présente au Forum normand sur conditions de travail

Le forum normand sur les conditions de travail a eu lieu ce 2 avril au Carré des Docks au Havre où 700 personnes étaient attendues.  Dans le cadre de l’action 19 du plan régional de santé au travail (PRST) n°3, l’U2P a été invitée. Cette action, intitulée “développer la culture de prévention dans les TPE-PME” est menée par un groupe de travail composé d’acteurs institutionnels, de préventeurs et de partenaires sociaux. Copiloté par l’U2P de Normandie et Présance (Services normands de santé au travail), avec le soutien de la Direccte de Normandie, le groupe de travail a élaboré des supports de communication destinés aux entreprises, sous la forme d’une vidéo sur la prévention des risques dans l’entreprise et d’une affiche sur l’élaboration de la fiche d’entreprise. Ces supports seront prochainement diffusés dans l’ensemble des circuits concernés par les risques professionnels.

Fruit d’échanges et de discussions entamés en 2018, ces supports ont été présentés en exclusivité lors du forum et plus particulièrement au cours d’un atelier portant sur la culture de prévention dans les TPE-PME.

Pres de 70 personnes ont participé à cet atelier, et parmi les intervenants, nous avons pu compter sur la présence de Serge Turpin, artisan taxi, Vice-président de l’U2P de Normandie et Daniel Cavelier, artisan charcutier-traiteur, élu U2P de Seine-Maritime.

Tous deux ont pu expliquer au public présent, les mesures prises au sein des TPE de l’U2P sur la prévention des risques professionnelles. Les participants ont ainsi constater que les TPE de l’artisanat en font, quotidiennement, malgré l’absence, dans ces structures, d’instances spécialement dédiées à cette problématique. Ils ont également souligné que la prévention induit un dialogue social permanent dans l’entreprise.


Colloque sur la formation professionnelle

La Direccte de Normandie organise un colloque sur la réforme de la formation professionnelle

A l’initiative de la Direccte de Normandie, un colloque sur la réforme de la formation professionnelle a été organisé dans les locaux de l’INSA de Rouen, en présence de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP), de la Préfète de Région, de la Directrice de Pôle Emploi Normandie, des représentants institutionnels locaux et des partenaires sociaux (organisations syndicales patronales et de salariés).

A cette occasion, la DGEFP a pu faire le point sur les aspects techniques de cette réforme et plus particulièrement sur le Compte Personnel de Formation (CPF) et la mise en place des OPCO (Opérateurs de Compétences).

Le CPF comptera donc 3 niveaux :

  • le CPF socle,
  • le CPF socle abondé par les entreprises ou les branches,
  • le CPF de transition en remplacement du Congés Individuel de Formation (CIF),

Les OPCO, mis en place le 1er avril 2019 et au nombre de 11 seront, entres autres, chargés de financer les contrats d’apprentissage par intermédiaire de barèmes liés au coût contrat. En 2019, les OPCO bénéficieront d’un fonds d’amorçage versé par France Compétence.


Remises de prix Stars et Métiers 2019

Le prix Stars et Métiers a été créé pour mettre en avant l’excellence de l’artisanat et récompenser des professionnels méritants. Pour son édition 2019, l’U2P de Normandie a décidé de s’associer au jury normand de sélections à travers un accord de partenariat avec la Chambre Régionale et des Métiers de l’Artisanat de Normandie.

Après délibération du jury, 3 entreprises normandes ont été récompensées dans 3 catégories : Grand Prix responsables, Grand prix entrepreneur, Grand prix innovation.

Prix régionaux :

Le prix Stars et Métiers se décline également en un prix départemental. Ainsi, le 26 mars dernier, Christophe Doré, Président de l’U2P de Normandie et de la Chambre des Métier de Seine-Maritime a remis leur diplôme à 3 entrepreneurs seinomarins :

  • 1er prix :   Le Cacaotier
  • 2ème prix : Cordonnerie Guy Lefèvre
  • 3ème prix : SARL Fleurs Myra


Les 2èmes assises de l'orientation de Normandie

L’orientation vers un métier relève le plus souvent du domaine de l’abstrait, particulièrement pour les jeunes qui n’ont pas encore connu la vie active. Les échanges avec des professionnels, l’immersion en entreprise, demeurent les meilleurs moyens pour faire le bon choix.

Ainsi, pour la deuxième rencontre de l’orientation, qui a eu lieu le 26 mars dernier, la Région Normandie, sous l’impulsion du CFA Simone Veil, a souhaité mettre en place des ateliers pratiques “vis ma vie d’apprenti” dans les métiers de la boulangerie, la boucherie, la pâtisserie, la fleuristerie et traiteur.

Institutionnels, services publics de l’emploi, enseignants… se sont prêtés au jeu, pour le temps d’une matinée, en se mettant dans la peau d’un jeune apprenti. Encadrés par les apprentis du CFA eux-mêmes, les participants ont pu s’essayer à la confection de pains au lait, fraisiers, présentations florales…

L’après-midi a, quant à elle, été consacrée à la restitution plénière de cette expérience riche en enseignements pour les participants.

L’immersion pratique est donc l’une des clés pour réussir son orientation!


Restitution nationale du grand débat de l'U2P

Restitution nationale des débats de l’U2P le 07 mars 2019 au CESE

Le grand débat de l’U2P –  dont celui de la Normandie s’est déroulé le 21 janvier dernier – et organisé dans le cadre du Grand Débat National, a rendu ses conclusions le 07 mars dernier à Paris.

A l’occasion, un parterre d’élu(e)s des U2P territoriales étaient réuni(e)s dans l’hémicycle du CESE, afin de témoigner des débats U2P qui ont eu lieux dans leur région et des propositions qui ont été faites.

Compilées sous la forme d’un catalogue thématisé, celles-ci ont été remises officiellement au Gouvernement en la présence d’Agnés Pannier-Runacher, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’économie et des finances.

Espérons que ces propositions soient suivies d’effets!


La création d'une U2P dans le département de l'Eure

Les membres du bureau de l’U2P de l’Eure

C’est avec une grande satisfaction des représentants des quatre familles la composant, que l’U2P de l’Eure a été créée le 05 mars dernier. Immédiatement après, les membres du tout nouveau conseil départemental de l’U2P de l’Eure ont désigné, à l’unanimité, Pascal Chedeville, photographe (CNAMS) comme Président. Conformément aux statuts de l’U2P,  le bureau de l’U2P de l’Eure est quant à lui composé de :

  • André Sourdon (1er Vice-président, CGAD)
  • Tony Vialatte (2ème Vice-président, CAPEB)
  • Anita Mallet (3ème Vice-président, UNAPL)
  • Thierry Jimonet (4ème Vice-président, CNAMS)
  • Jean-Daniel Auvray (Trésorier, CAPEB)
  • Gilles Lefort (Secrétaire, CGAD)

Cette création permettra aux 20 000 entreprises de proximité de l’Eure, entrant dans le champs de l’U2P, de faire entendre leur voix auprès des partenaires économiques, institutionnels et des instances paritaires départementales dans lesquelles siège l’U2P (caisses sociales, prudhommes…).

C’est aussi une satisfaction pour l’U2P de Normandie, qui pourra dorénavant compter sur ses 5 départements.


Plan régional de santé au travail 2016-2020

L’U2P de Normandie participe à la création d’une vidéo sur la culture de prévention des risques professionnels dans les TPE-PME

L’action 19 du Plan Régional de Santé au Travail 2016-2020 (PRST3), pilotée par l’U2P de Normandie et les service normands de santé au travail (Présance), a pour objectif de promouvoir la culture de prévention des risques professionnels dans les TPE et les PME. En effet, 1 TPE sur 2 serait peu sensibilisée à la prévention sur le lieu de travail.

La santé et la sécurité au travail sont l’affaire de tous. C’est pourquoi, partenaires sociaux et institutionnels, dans le cadre d’un groupe de travail, conduit par l’U2P de Normandie, travaillent conjointement sur l’élaboration d’une communication de sensibilisation.

Celle-ci prendra la forme d’une vidéo qui sera  diffusée sur l’ensemble des canaux permettant de toucher le plus grand nombre de personnes (sites internet des partenaires, salles d’attente des services de santé au travail…).

Cette vidéo aura pour but d’engager tous les acteurs de l’entreprise à coconstruire et planifier des actions de prévention aux risques professionnels.


Formation professionnelle : alertes de l'U2P

A l’occasion de son Conseil national, qui s’est tenu le 14 février dernier, les branches professionnelles de l’U2P ont exprimé leur désapprobation sur des points résultants de la réforme de la formation professionnelle, depuis l’entrée en vigueur de la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnelle“.

L’U2P a fait part de ses préoccupations sur la réforme de l’apprentissage. En effet, la fusion de plusieurs dispositifs de soutien aux employeurs d’apprentis, l’aide unique déployée de façon transitoire en 2019 et le basculement des exonérations de spécifiques de cotisations sociales pour l’emploi d’un apprenti dans le nouveau dispositif général d’allégement de charges, engendrent une hausse de 1 000 à 2 000 euros par an pour un apprenti gagnant plus de 78% du SMIC. Les branches professionnelles de l’U2P vont être fortement pénalisées, formant plus de la moitié des apprentis en France.

Le Conseil national a également pointé du doigt le “coût préfecture” retenu pour les contrats d’apprentissage dont le montant risque de menacer l’équilibre financier de certains CFA.

Autre sujet sensible suscitant de vives inquiétudes : le FAFCEA. Le fonds chargé de financer la formation continue des professionnels indépendants affiche un manque à gagner de 11.5 millions d’euros en 2018. En cause, l’Urssaf, qui a désormais la compétence de la collecte des contributions à la formation professionnelle (loi de finances 2017), n’a pas prélevé 170 000 entreprises !

“A présent, l’Urssaf n’arrive pas à identifier les entreprises qui n’ont pas été prélevées ou ne veut pas faire de recouvrement” indique Alain Griset, Président de l’U2P.

Pis, face à cette baisse de recettes, le FAFCEA va devoir annoncer qu’à partir de mars, il ne pourra plus agréer de formation continue.

Il n’est pas acceptable, pour un chef d’entreprise indépendant, de devoir se dispenser de formation continue, alors que nous assistons à une évolution des métiers dans son ensemble et devons faire face à une transition numérique et écologique sans précédent.

Il n’est pas acceptable, pour un chef d’entreprise indépendant, de devoir.

C’est pourquoi, l’U2P de Normandie a écrit à l’ensemble des parlementaires normands pour les mettre en garde de la situation.


Crise des gilets jaunes : des mesures en faveur de l'économie de proximité

Crise des gilets jaunes : le Gouvernement prolonge ses mesures d’accompagnement des TPE

A plusieurs reprises, des professionnels de proximité et au prime abord, son représentant, l’U2P, ont souligné les conséquences économiques du mouvement des gilets sur leur activité. Certains commerces, situés à proximité des barrages, ont témoigné d’une perte de 30 à 50% de leur chiffre d’affaires et d’autres ont déploré une baisse d’activité pendant les fêtes de Noël, alors que la période est propice à une activité soutenue. Ces baisses venant au profit des géants de la vente en ligne.

Le plus souvent, pour les TPE, les conséquences néfastes se font ressentir quelques mois après. Il était donc essentiel que le Gouvernement prenne des mesures d’accompagnement  immédiates et décide de les prolonger jusqu’au 31 mars 2019. Celles-ci comprennent notamment, la possibilité d’étaler les échéances sociales.  Espérons que ces mesures permettront d’amortir le choc d’un ralentissement d’activité malvenue pendant les fêtes de noël.