Activité partielle de longue durée VS activité partielle

Alors que les effets de la crise sanitaire sur l’économie se font ressentir, le dispositif d’activité partielle de longue durée a été mis en place afin d’éviter des vagues de licenciements secs dans les entreprises.

Tel que le stipule le décret récemment publié, et pour tout salarié mis au chômage partiel de longue durée,  l’employeur sera indemnisé à hauteur de 60% dans la limite de 4.5 Smic.

Par ailleurs, s’agissant de l’activité partielle, la prise en charge est de 60% (36% à partir du 1er novembre) pour toutes les entreprises et  le gouvernement a annoncé une prise en charge à 100% (84% au delà du Smic) et dans la limite de 4.5 Smic, jusqu’au 31 décembre pour les secteurs les plus en difficultés. Il convient cependant de rester prudent dans l’attente de la publication du décret relative à cette annonce.

Les demandes d’activité partielle sont à formuler sur le site dédié.