14 propositions concrètes

La crise sanitaire inédite que la France a connu, en entrainé la fermeture administrative de nombre d’entreprises de proximité et l’application de règles sanitaires strictes dans les entreprises à la sortie du confinement.

Il est difficile de jauger, aujourd’hui, l’impact économique de la crise sanitaire sur l’économie de proximité mais tout laisse à penser que le pire est à venir. C’est pourquoi l’U2P a d’ores et déjà formuler 14 propositions pour un plan de relance de l’économie de proximité. Celles-ci ont pour but de redonner de l’oxygène aux entreprises de proximité et d’orienter la consommation vers ces dernières :

– Pérenniser et consolider le fonds de solidarité pour 2020 et au-delà et l’élargir aux entreprises de moins de 20 salariés,
– Alléger les charges des entreprises de proximité
– Renforcer la part des entreprises de proximité dans les marchés publics
– Etendre le dispositif Madelin aux particulier qui investissent dans une entreprise individuelle
– Transformer le PGE en prêt sur 10 ans
– Alléger le coût des heures supplémentaires
– Inciter les entreprises à offrir des cartes cadeaux ou des bons d’achats aux salariés qui iraient faire des achats dans les entreprises de proximité,
– Créer une foncière pour maintenir les entreprises de proximité,
– Encourager la consommation dans les entreprises de proximité,
– Compenser le surcoût des mesures sanitaires,
– Supprimer en 2020 les pénalités et intérêts de retard pour les entreprises de proximité,
– Simplifier le régime juridique des entreprises de proximité,
– Accompagner le développement des entreprises,
– Consolider l’ancrage territorial des entreprises de proximité,

Cela constitue une première série de propositions, d’autres étant à venir