Les entreprises de proximité motrices de la croissance

La dernière enquête de conjoncture Xerfi sur 3ème trimestre 2019 témoigne de la bonne santé des entreprises de proximité. Les secteurs de l’artisanat et des professions libérale affichent en effet une croissance comprise entre 0.5 et 4%.

Lire le communiqué de presse


Réaction de l'U2P suite à la mobilisation générale du Premier Ministre

Cinq chantiers prioritaires ont été annoncés par le Premier Ministre : l’apprentissage – les emplois non pourvus – les freins à la reprise de l’emploi – l’accompagnement des territoires à la transformation économique – les gestes écologiques du quotidien

Pour ce faire, l’U2P invite les différents acteurs à s’appuyer sur l’économie de proximité.

Lire le communiqué de presse


Conférence de presse du Président de la République

Pour mettre l’humain au coeur de sa politique, le Président de la République devra s’appuyer sur l’économie de proximité.

Lire le communiqué de presse


Création de l'OPCO des entreprises de proximité

Formation professionnelle et apprentissage : création de l’opérateur de compétences (OPCO) de entreprises de proximité

Lire le communiqué de presse


Réforme de la formation professionnelle

Apprentissage : le goût amer des promesses gouvernementales

Lire le communiqué de presse


Communiqué de presse

Assurance chômage : L’U2P quitte la table des négociations.

Lire le communiqué de presse


Projet de budget et projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019 : l’U2P salue la réduction de la charge financière des entreprises mais juge insuffisante la baisse des dépenses publiques

Mesure attendue depuis plusieurs années par l’U2P, le remplacement du CICE par des allégements de charges pérennes va sécuriser et donner de la visibilité aux entreprises. Le bénéfice est d’autant plus net que les charges baisseront dès janvier 2019 et que l’entreprise n’aura plus à attendre l’année suivante pour récupérer son avance sur trésorerie sous la forme d’un crédit d’impôt.

De même, la baisse progressive de l’impôt sur les sociétés est de nature à redonner de la compétitivité aux entreprises. Il faut pourtant rappeler que plus d’1 million d’entreprises françaises sont soumises à l’impôt sur le revenu et non à l’impôt sur les sociétés. Ainsi l’U2P invite les parlementaires qui sont en train d’examiner le projet de loi PACTE à adopter la mesure permettant aux entreprises individuelles d’opter pour l’impôt sur les sociétés, ce qui limiterait l’inégalité de traitement fiscal entre les entreprises selon leur statut juridique.

En outre, la décision de supprimer les cotisations sociales salariales sur les heures supplémentaires à compter de septembre 2019 au lieu de 2020 va apporter de la souplesse aux entreprises qui font face à des difficultés de recrutement.

En parallèle, l’U2P demande que l’effort de réduction des dépenses publiques soit accéléré et renforcé. Seule une baisse sensible et continue de la dépense publique permettrait d’améliorer le pouvoir d’achat des Français qui, comme chacun sait, est un des moteurs de la croissance.